by Carmen Lobo

Le Baiser

Ils se regardèrent encore, cherchant à voir leurs plus secrètes pensées.

Il reprit :

« Je ne crois pas que j’en revienne. Je souffre trop. » Elle balbutia :
« Vous souffrez beaucoup ?
– Oh ! oui. »

Se penchant un peu plus, elle affleura son front, puis ses yeux, puis ses

joues de baisers lents, légers, délicats comme des soins. Elle le touchait à

peine du bout des lèvres, avec ce petit bruit de souffle que font les enfants

qui embrassent. Et cela dura longtemps, très longtemps. Il laissait

tomber sur lui cette pluie de douces et menues caresses qui semblait

l’apaiser, le rafraîchir, car son visage contracté tressaillait moins

qu’auparavant.

Fort comme la mort (1889) Guy de Maupassant
Photo: Gustave Klimt : Le baiser au Sénat – Jardins de Luxembourg
Exposition « Russie: Histoire et Modernité »
© Carmen Lobo – All right reserved
Publicités

4 Réponses

  1. carlo

    Bellissimmo, trop beau…

    22 juin 2010 à 20 h 10 min

  2. carmenlobo

    trop beau…. c’est beaucoup 😉 la grande découverte!! elle est impressionnante, j’aimerai transmettre avec cette image et les mots de Maupassant ce que j’ai vu… merci

    22 juin 2010 à 20 h 28 min

  3. Le baiser (JL Murat)

    Je voudrais de toi
    De l’eau, des vitamines
    Un baiser

    Avance
    Viens mon dragueur de mines
    Mon bébé

    Nacré ou lilas
    Viens aiguiser sur moi
    Ta beauté

    Abandonne-toi
    Eprouve au fond de toi
    Le baiser

    Ta bouche, ventre nu
    Ne durera que ce que dure
    La gaieté

    Apprends
    Veux-tu
    La boue et le diamant
    De ton aimé

    A quoi bon souffler
    Sur des milliers de braises
    Mouillés

    Qu’on ne compte plus
    Que l’acide poivré
    Du baiser

    Du baiser…

    D’argile ou d’ébène
    Pose tes menotes
    A mes poignets

    Viens me faire goûter le fruit
    A ta pluie sacrée

    Je n’ai plus que toi
    Et mes lèvres
    Pour te toucher

    Abandonne-toi
    Eprouve au fond de toi
    Le baiser

    Le baiser…

    29 juin 2010 à 0 h 12 min

  4. carmenlobo

    Divino! j’adore, je découvre JL Murat … comme quoi il n’est jamais trop tard 🙂

    29 juin 2010 à 0 h 24 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s