by Carmen Lobo

Fernando Pessoa

L’art nous délivre de façon illusoire, de cette chose sordide qu’est le fait d’exister…
En art, il n’y a pas de désillusion, car l’illusion s’est vue admise dés le début. 

Le plaisir que l’art nous offre ne nous appartient pas, à proprement parler :
nous n’avons donc à le payer ni par des souffrances, ni par des remords…

Par le mot art, il faut entendre tout ce qui est cause de plaisir sans pour autant nous appartenir : la trace d’un passage, le sourire offert à quelqu’un d’autre, le soleil couchant, le poème, l’univers objectif.

Posséder c’est perdre.
Sentir sans posséder, c’est conserver, parce que c’est extraire de chaque chose son essence.

Fernando Pessoa

Photo: Musée de l’Orangerie – Les Nymphéas
© Carmen Lobo – All right reserved
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s