by Carmen Lobo

Un élan vital qui tourne

« A la coquille correspond un concept si net, si sûr, si dur que, faute de pouvoir simplement la dessiner, le poète, réduit à en parler, est d’abord en déficit d’images. Il est arrêté dans son évasion vers les valeurs rêvées par la réalité géométrique des formes. Et les formes sont si nombreuses, souvent si nouvelles, que, dès l’examen positif du monde des coquilles, l’imagination est vaincue par la réalité.  […]

Naturellement le poète peut entendre cette catégorie esthétique de la vie. Le beau texte que Paul Valéry a écrit sous le titre Les Coquillages est tout lumineux d’esprit géométrique. Pour le poète : un cristal, une fleur, une coquille se détachent du désordre ordinaire de l’ensemble des choses sensibles. Ils nous sont des objets privilégiés, plus intelligibles à la vue, quoique plus mystérieux à la réflexion, que tous les autres que nous voyons indistinctement. Il semble que pour le poète, grand cartésien, la coquille soit une vérité de géométrie animale solidifiée, donc « claire et distincte. » L’objet réalisé est d’une haute intelligibilité. C’est la formation et non pas la forme qui reste mystérieuse. Mais sur le plan de forme à prendre, quelle décision de vie dans le choix initial qui est de savoir si la coquille sera enroulée à gauche ou enroulée à droite ? Que n’a-t-on pas dit sur ce tourbillon initial ! En fait, la vie commence moins en s’élançant qu’en tournant. Un élan vital qui tourne, quelle merveille insidieuse, quelle fine image de la vie !  »

Gaston Bachelard: La poétique de l’espace ( La coquille: Chapitre V)
Photo: Musée du Louvre- Novembre 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s