by Carmen Lobo

Ton destin


Vers le soir
abandonne-toi
à ton double destin:
habiter le coeur du paysage
et faire signe
aux filantes étoiles.

« Un jour les parcs » François Cheng
Double Chant

François Cheng est né en 1929, en Chine, dans une famille de lettrés. Il arrive en 1949 à Paris, n’y connaissant âme qui vive et ne parlant pas un mot de français. Pendant dix ans, il y mène une vie précaire et se faisant « pèlerin de l’Occident » il s’initie à la culture européenne, notamment la philosophie et la mystique, la peinture et la musique. Vers 1960, il trouve son premier emploi stable à l’Ecole pratique des Hautes Etudes et commence à publier en Chine des traductions de poésie française. En 1968, il présente un mémoire de maîtrise sur la poésie à l’époque Tang, travail remarqué par Roland Barthes et Julia Kristeva. C’est le début de dialogues avec Lacan, Deleuze, Maldiney.
Il a reçu le Grand Prix de la Francophonie en 2001 et a été élu à l’Académie Française en 2002.

Photo: © Carmen Lobo

Publicités

2 Réponses

  1. carlo

    Superbe photo!
    et le texte a une très grande puissance poétique…

    29 avril 2011 à 10 h 03 min

  2. J’ai découvert Cheng, il n’y pas long time et sa poèsie est venue a moi au même temps que cette photo.
    Grazie Carlo!

    29 avril 2011 à 11 h 59 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s