by Carmen Lobo

Lire. Aimer. Penser.



Lire. Aimer. Penser. Le plaisir de lire comme celui d’aimer viennent de l’expérience de la rencontre avec la pensée d’un autre hors de toute rivalité, et hors de tout dessein qui subordonnerait le fonctionnement de l’esprit. On partage la saisie de l’autre.

Pascal Quignard:  » Vie secrète »

Photo: Palais de Tokyo – La Triennale 2012 (pré-ouverture)
© Carmen Lobo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s